La Bd de P’tit Lou

Bonjour, Je suis P’tit Lou, la mascotte de la bibliothèque.

J’ai un gros coups de cœur pour une de mes dernières lectures : la bande dessinée « Juste un peu de cendre » de Thomas Day au scénario et Aurélien Police au dessin.

« Le monde est en danger. Problème : ils sont les seuls à le voir…

Ashley Torrance, dix-sept ans, a un secret. Elle voit des choses dont les autres n’ont pas conscience. De ses yeux vairons, elle peut déceler la véritable nature de certains individus. Derrière leur apparence humaine se cachent des êtres effrayants liés entre eux par des filins de cendre et comme habités par un feu obscur. Qui sont ces monstres et quel est leur but ? Sur internet, Ash rencontre Bruce et Sunny, des jeunes gens qui partagent le même pouvoir. Ensemble, ils décident de prendre la route pour retrouver un dénommé Pilgrim. Le seul qui semble savoir la vérité. »

« Entre road-movie à la Stephen King et fable d’apocalypse crépusculaire, Juste un peu de cendres est un récit à la fois violent et mélancolique, formant le miroir de la société de consommation américaine et de la décadence humaine. » (Glénat)

Cette BD met en abîme  à la fois décadence moderne, mythe originel, et sujets  classiques de la littérature américaine… (mais je ne vous en dirai pas plus!)

D’autre part, le visuel est terrible et somptueux, très soigné, avec une démarche artistique profonde : lisez le dossier « work in progress » à la fin de la BD, pour découvrir la fabrication minutieuse de ces planches.

La chronique de P’tit loup

 

Bonjour, je suis P’tit Lou, le chat attitré de la bibliothèque.reading-498103_960_720

Entre deux siestes cet été,  j’ai  lu beaucoup d’albums pour enfant. Mais  finalement, c’est une BD que j’ai décidé de vous présenter.

Voici donc ma petite pépite du mois : une BD drôle pour parler d’un amour qui transcende toutes les différences et … quelles différences !

 

le-grand-mechant-renard

Un renard se rêve grand prédateur. Mais  ce n’est pas donné à tout le monde, surtout quand la faim vous oblige à vous nourrir de navets et  que l’on est la risée à la fois de la ferme et de la forêt.

Cependant il rencontre le loup, et ensemble ils échafaudent un plan infaillible : kidnapper des œufs. Il sera facile ensuite pour le Grand Méchant Renard de les couver, et, une fois éclos, de les élever jusqu’à ce qu’ils soient assez dodus pour un gueuleton partagé en toute amitié.

Les poussins sortent de leurs coquilles et prennent notre Grand Méchant Renard pour leur mère. Mais voilà, le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas.  Notre renard famélique et misérable ignorait à quel point il avait l’âme d’une maman attentive et prévenante.

Mais un pacte est un pacte, alors comment sauver ses petits des terribles dents du loup ?

Un coup de crayon qui donne une personnalité incroyable à toute notre basse-cour, des dialogues jubilatoires. Tolérance, amour, adoption, éducation, identité… et si cette BD était aussi faite pour les adultes ?

A bientôt, foi de P’tit Loup !

803705

 

 

 

Les conseils de P’tit Loup

P'tit Loup

 

Bonjour, je suis P’tit Lou, le chat attitré de la bibliothèque. Entre deux siestes je lis énormément d’albums pour les enfants et j’entends raconter  beaucoup d’histoires au quotidien. Voici donc ma petite sélection du mois : un album drôle pour parler de dents de lait et un autre dont le thème est la découverte du monde.

 

 

 

« Le rendez-vous de la petite souris »  : bien que la race féline n’en sorte pas grandie, je dois avouer que j’ai beaucoup ri ! Grizzli, chat de dentiste, a perdu une dent et exige de la petite souris des caramels au lait contre sa dent. Rendez-vous est pris. Comment la petite souris pourra-telle en sortir indemne ? A vous de le découvrir….

 

Une autre pépite : « Paloma et le vaste monde« . Ce livre explore les bienfaits de la curiosité et de l’ouverture d’esprit. Paloma rêve d’un ailleurs alors que dans toute sa rue, les gens sont enracinés dans leur quotidien. Parviendra-t-elle à  s’émanciper ? L’amour des siens lui donnera-t-il la force de les quitter ?